Jean Graton

Le créateur du plus célèbre pilote automobile de fiction, Michel Vaillant, est né le 10 août 1923 à Nantes.

Jean Graton est fils unique. Son père est commissaire au Club Motocycliste Nantais et organisateur de courses régionales.

À 11 ans, Jean Graton a la douleur de perdre sa mère. Son père l’élève désormais seul : il l’emmène assister, à l’âge de 14 ans, à ses premières 24 Heures du Mans.

Mais la guerre éclate et le père de Jean Graton est fait prisonnier par les Allemands.

À 16 ans, voilà Jean Graton forcé de se débrouiller seul. Il entre au chantier naval, où il passe un CAP d'ajusteur.

Il déclarera plus tard au sujet de cet épisode éprouvant de sa vie:

« Le fait de travailler en usine, sous les ordres d'un c…, dans une espèce de kibboutz, d'être obligé de faire tout ce qu'on déteste, de se faire engueuler, tout cela m'a donné un objectif : dans la vie, je ferai ce dont j'ai envie, quitte à prendre des risques. »

Jean Graton a un goût certain pour le dessin. C’est ce qui le conduit à s’imaginer un avenir dans la bande dessinée. Or, à l’époque, le pays de la BD, c’est la Belgique.

Voilà pourquoi Jean Graton quitte sa Bretagne natale en 1947 et débarque à Bruxelles.

À partir de 1957, quelques histoires en quatre pages consacrées à Michel Vaillant testent l’accueil du public.

Celui-ci est enthousiaste : les jeunes lecteurs de Tintin adoptent le héros de Jean Graton et le feu vert est donné pour la réalisation de la première aventure à suivre de Michel Vaillant.

C'est le grand départ ! Le premier long récit de la série, Le grand défi, paraît en 1959.

Jean Graton

Jean Graton

Filtres actifs